Mana.Prana.Chi.Ki | Le souffle de vie, la petite flamme

C’est le souffle de vie, le principe vital. Une force anonyme et impersonnelle qui incarne les corps et les anime. Une force fondamentale et omniprésente.

Une énergie de nature inexplicable et mystérieuse qui donne la Vie. Une énergie présente dans chaque élément de l’univers.

En Nouvelle Zélande, on l’appelle ha.

En Inde, on l’appelle prana.

En Chine, chi.

Au Japon, ki.

En hébreux, rouach. En grec, psuké. En vietnamien, deng.

Les Sioux l’appellent wakan. Les Iroquoiens, orenda. Les Inuits, innua. Les Algonquins, manitou.

Le souffle. L’esprit. L’âme. Ce qui donne vie à un corps. Ce sans quoi le corps est mort, inanimé. La force. La force vitale.  La force invisible et universelle qui anime toute créature vivante.

Ce souffle de vie qui est au corps ce que le regard est aux yeux.

Émile Durkheim l’appelait le ‘dieu impersonnel’.

Le principe actif qui fait partie de toute forme de vie. Le flux vital d’énergie. L’énergie cosmique primordiale. Le pouvoir créateur de l’énergie féminine archétypale.

Le cadeau de dieu. La force mystique. L’énergie qui donne et préserve la vie. Le lien avec le sacré. L’aspect sacré. L’espace sacré.

Ou comme disait mon cher Eduardo Galeano, el fueguito (la petite flamme), dans le texte suivant, extrait de son ouvrage Le Livre des Étreintes (1989), que je me suis permis de traduire en dessous.

2019.01.31_mana.prana.chi.ki_lesouffledevieoulapetiteflamme_galeano

Un homme de la région de Negua, sur la côte de la Colombie, parvint à monter au ciel.

À son retour, il raconta. Il décrit ce qu’il avait contemplé, d’en haut, à propos de la vie humaine.

Il dit que nous sommes un océan de petites flammes

Le monde, c’est ça – révéla-t-il. Une foule de personnes, un océan de petites flammes.

Chaque personne brille de sa propre lumière parmi toutes les autres.

Il n’y a pas deux flammes identiques. Il y a de grandes flammes, il y a des petites flammes, et des flammes de toutes les couleurs. Il y a des gens à la flamme sereine qui ne se soucient pas du vent, et des gens à la flamme folle qui remplissent l’air d’étincelles. Certaines flammes, un peu zozo, n’éclairent ni ne réchauffent. Mais d’autres répandent la vie avec tant d’ardeur qu’il est impossible de les regarder sans être ébloui, et quiconque les approche s’enflamme.

Serait-il possible qu’autant de peuples, de civilisations, de croyances différentes convergent sur un concept qui s’avère être faux, inexistant?

Est-ce concevable qu’autant de personnes à autant de moments différents de l’histoire de l’Humanité aient (eu) tort?

 

2019.01.31_mana.prana.chi.ki_lesouffledevieoulapetiteflamme

Quelle est ton lien avec le sacré? Où se trouve ton espace sacré?

Comment elle est ta petite flamme, ton souffle de vie, ton ki, ton âme,
l’énergie cosmique primordiale qui vit en toi?

Comment la/le nourris-tu? Comment la/le cultives-tu? Comment la/le protèges-tu?

#fitnessspirituel

A très bientôt,

Milka 💋✨💫

©venus-dance.com 2019

CREDITS IMAGES: @pexels

 

 

7 réflexions au sujet de « Mana.Prana.Chi.Ki | Le souffle de vie, la petite flamme »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s