21/06/2017. Équinoxes & Solstices, le Yin-Yang de la Vie

Artículo en español AQUÍ.

Aujourd’hui, 21/06/2017, à 4h24 (UT), le Soleil entrait dans le signe du Cancer. Ceci marque le Solstice d’été ou d’hiver, selon l’hémisphère dans lequel tu te trouves.

Équinoxes et solstices ont une symbolique très forte autour du soleil, plus précisément en ce qui concerne les cycles naturels qui marquent les saisons sur Terre : le cycle de la vie.

Dans l’Antiquité et à travers de nombreuses cultures, le mouvement solaire a été d’une énorme importance. Les cycles solaires ont déterminé le calendrier agricole : un temps de semis, un temps de levée, un temps de récolte, un temps de repos ; ces temps sont devenus une cadence, un rythme et garder ce rythme permettait d’être en harmonie avec les cycles naturels et cosmiques. La présence du soleil donnait la vie et son absence la rendait difficile.

De nombreuses religions et autres cultes païens dans l’Antiquité vénéraient le Soleil comme l’astre-roi, d’où le fait qu’il existe encore aujourd’hui des fêtes partout dans le monde en l’honneur (directe ou indirectement) du Soleil. Ces fêtes n’étaient pas que des festivités autour de la vie agricole, elles avaient (et ont, toujours) aussi une forte signification spirituelle.

Étymologiquement, ‘solstice’ (de sol, soleil, et sistere, s’arrêter) indique que le soleil, dans son rapprochement ou éloignement de la Terre (vu de la Terre) qui marque les saisons, s’arrête un moment (reste stationnaire) avant de reprendre le mouvement inverse.  Il s’agit d’un moment de dualité, de polarité lumière-obscurité maximale. Le solstice d’été, marqué par la plus longue journée (yang maximal) de l’année, est un moment de plénitude, de rayonnement puissant de la force solaire qui donne la vie. Et pourtant, c’est aussi le moment où démarre le déclin de cette splendeur. Le solstice d’hiver, avec sa plus longue nuit (yin maximal), marque le début de la renaissance de la force solaire et pourtant entouré d’obscurité.

Les équinoxes (aequus, égal, et noctis, nuit) symbolisent des périodes de stabilité pendant lesquelles la dualité yin-yang est, pendant quelques instants, en équilibre. L’équinoxe de printemps marque le début de l’année astrologique, le regain de vitalité. L’équinoxe automnal annonce la mort et le rassemblement (récolte, animaux, ressources) pour se préparer pour l’hiver.

Solstices et équinoxes pourraient donc être compris comme des moments charnière dans la « vie » du Soleil (et, par extension, dans la vie de chacun de nous): naissance, croissance, plénitude et mort. Lumière et obscurité (masculin/féminin, yang/yin) symbolisent la dualité qui est à l’origine de tout : la vie. Le « voyage » du Soleil représente notre cheminement, de la compréhension matérielle à l’intégration spirituelle, au cours duquel il nous est indispensable de comprendre que la vie est un éternel cycle, que rien n’est pérenne, qu’une mort (=fin) implique naturellement une naissance (=début) et que lumière et obscurité sont indispensables l’une pour l’autre pour exister.

Tu voudrais faire un rituel pour t’accorder avec les énergies du Solstice? Alors c’est par ICI.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s