#EspaceCoaching | les limites, c’est quoi?

Les limites représentent une pratique d’auto-guérison. Poser des limites sert à construire des rapports solides et fiables.

Tu poses des limites pour protéger/préserver ton intégrité physique, mentale, émotionnelle, spirituelle, énergétique. Faire ceci proportionne un sentiment de bien-être, de paix intérieure. C’est dans le respect des limites que tu apprends à te fier de l’autre, à lui faire confiance.

Et par *l’autre* on entend les personnes dans ton entourage: ton/ta chéri.e, tes enfants, tes collègues, tes voisins, tes amis, ta famille, etc. mais aussi et SURTOUT: toi-même.

CONTEXTE ASTRO du 14/05/2019
Aujourd’hui le Soleil en Taureau en conversation très fluide avec Pluton rétrograde en Capricorne. Aujourd’hui les amants cosmiques (Venus en Bélier et Mars en Gémeaux) en aspect de coopération. Aujourd’hui la Lune en Balance.

Le Soleil, ton énergie vitale, en Taureau, s’intéresse à tout sujet concernant la valeur, la stabilité et le plaisir. Pluton rétrograde, tes ressources intérieures de pouvoir personnel, ta capacité de te transformer et de te régénérer, en Capricorne, concernant l’ambition, la réussite, le statut, le prestige, la détermination et la responsabilité. Ces deux énergies en conversation harmonieuse se nourrissent l’une l’autre. Apprendre à gérer intérieurement tes ressources de pouvoir personnel te permet de créer de la valeur, de la stabilité et du plaisir dans ta vie. Et en même temps, cela (valeur + stabilité + plaisir) nourrit tes ressources intérieures de pouvoir personnel et ta capacité de te transformer et de te régénérer.

Venus et Mars, les amants cosmiques, le Sacré Féminin et le Sacré Masculin, en sextile, travaillent ensemble. Le Désir et la Volonté d’Agir sont dans la même longueur d’onde. Ta capacité d’attirer vers toi ce que tu désires et ta capacité de prendre l’initiative active ont les mêmes intérêts.

La Lune en Balance, gracieuse, artistique, ravissante, te rappelle que l’équilibre dans le monde se fait par l’Amour. S’associer, s’épouser, se réunir pour s’harmoniser: le domaine des relations.

De quoi nous parle tout ça? Cela nous parle principalement d’une opportunité en or de revoir l’emploi que tu fais de ton pouvoir (personnel). Que ceci se manifeste concrètement dans ta vie à travers une (ou plusieurs) lutte(s) de pouvoir. Et que tu peux guérir et dépasser cela en t’aidant de ce que l’autre te renvoie, pour chercher, observer, explorer et travailler avec ce qui se passe EN TOI.

Parce que… quelle est la relation LA PLUS IMPORTANTE de toutes (celle qui détermine la façon dont tu établis toutes les autres relations et rapports avec le monde)?

Et oui! C’est TOI!!

Une lutte de pouvoir parle de limites mal (ou non) posées. Et… Ah… l’éternel sujet des limites! Elles sont là pour nous protéger, pour préserver notre énergie vitale et notre intégrité… mais on a peur de les poser. On ne veut pas brusquer l’autre, on ne veut pas créer du conflit. Mais le conflit se tient quand même, intérieurement. Pourquoi? Par le manque de cohérence entre ce que tu ressens intérieurement et ce que tu vis extérieurement. Et même si tu fais de ton mieux pour étouffer ta colère, ta frustration, ton apathie ou ta désespérance, le fait est que l’émotion est toujours là.

Comment commencer à créer une relation saine avec tes limites?

Te faire des promesses et t’y tenir est la voie vers la construction d’une estime de toi saine. Ça prend du temps, de la patience et du boulot (en fonction de l’état dans lequel tu te trouves quand tu commences). Avoir une estime de soi passe forcément par se faire confiance. Et pour cela, il te faut créer un lien de confiance et fiabilité avec toi-même (je te parle très souvent de tout ceci dans mes articles et autres publications). Une façon de le faire est de créer des mini/baby rituels et de t’engager avec toi-même à t’y tenir. Peu à peu, tu créeras ce lien de fiabilité et de confiance envers toi-même. À chaque fois que tu te tiendras parole, tu deviendras un peu plus fiable à tes yeux.

Je pourrais te donner encore des dizaines d’exemples, mais je préfère t’inviter –ici dans les commentaires en dessous de cet article dans mon site ou dans les publications correspondantes sur Facebook ou Insta — à me laisser ta propre expérience avec les limites ou le manque de limites, tes exemples de limites et comment elles t’aident (ou pourraient t’aider) dans ta pratique de te tenir parole pour apprendre à te faire confiance.

Quand tu te sens à l’aise avec le fait de poser des limites et les faire respecter pour toi et par toi, tu te rends compte en fait que ça devient moins difficile de le faire envers ton extérieur. Il y a quand même quelques règles pour communiquer une limite à ton entourage, mais pour éviter de rendre cette note trop longue, je t’en parlerai dans une prochaine.

EDIT: L’article est prêt, c’est par ici 👉🏼 #IRL | Poser des limites, mode d’emploi

Ceci est un Voyage. Il se parcourt un pas après l’autre. Parce que le but est très alléchant, mais je te jure, crois-moi, que ce qui rend ce Voyage merveilleux et fantastique, ce n’est pas le but ou l’arrivée, c’est le cheminement et les découvertes que tu vas faire au cours de cette traversée et la personne que tu vas permettre d’émerger en toi.

Ça c’est le meilleur cadeau que tu puisses te faire à toi, à tes enfants, à ta famille, tes amis, ton entourage, le monde entier.

Au cours du voyage, tu auras des moments de plénitude, des moments de peur irrationnelle, des moments de colère, d’excitation, de détresse. Les *bons* moments ne seront pas une garantie que tu es trop fort.e / tu as réussi ta vie / tu es comblé.e et les *mauvais* moments ne voudront pas dire que tu es nul.le / c’est foutu / il faut tout envoyer balader. Éviter de s’accrocher au bon comme au mauvais (et si tu t’accroches au bon, tu t’accroches également –même si te le fais inconsciemment—au mauvais; pour info: refouler ou réprimer c’est une autre façon de s’accrocher!). Profite des moments *agréables*, utilise-les pour recharger les batteries, faire le plein de joie, de bonheur, de plaisir, de bonnes ondes, d’amour, de plénitude pour que quand tu dois traverser un moment *désagréable* tu aies de quoi tenir pour mieux t’accompagner. C’est plus facile de traverser un sale moment lorsqu’on a les batteries rechargées à fond.

Ce sujet des limites revient et revient sans cesse aussi bien dans mon entourage de vie privée que dans ma pratique professionnelle. Chaque jour, à pratiquement chaque consultation, il est d’une façon ou d’une autre question d’estime de soi, de confiance en soi, de pratique des limites saines. J’échange aussi régulièrement avec les personnes qui viennent lire mes publications sur les réseaux sociaux et qui me disent « oui, je le sais, c’est *intellectuellement compris*, mais comment je passe à l’action? ». La meilleure et plus efficace façon de passer à l’action et de pratiquer suffisamment de fois pour que l’ensemble du travail se consolide (mettre des limites nous met forcément face à nos blessures de l’estime et de la valeur propres, c’est pour cela que c’est difficile), c’est de te faire accompagner par un professionnel. Et je sais que la question des moyens pour se payer un accompagnement est un autre des soucis.

Face à cela, j’ai deux positionnements:
1. Je pense qu’en général nous avons les moyens de nous payer ce dont on a besoin, il s’agit d’établir des priorités. Établir des priorités va vouloir dire que pour faire entrer l’accompagnement dans le budget, il faudra réduire ailleurs. C’est difficile, mais c’est faisable. Et ça vaut entièrement le coup. Après faut-il vraiment vouloir faire l’effort et valoriser ce que l’accompagnement peut apporter.
2. Il est parfaitement possible de passer à l’action sans accompagnement professionnel. Il y a aujourd’hui une infinité d’information disponible: livres, chaînes YouTube, podcasts, blogs, etc. où tu peux trouver des clés. L’info est là, aucun doute. Après, par où commencer? comment discriminer toutes ces infos? comment savoir ce qui marche ce qui ne marche pas? comment savoir qu’on est sur la bonne voie? Oui… toutes ces questions et bien plus qui surviennent lorsqu’on fait le chemin tout seul. T’inquiète, tu vas arriver à trouver toutes les réponses. Mais ça va te prendre du temps.

Perso, même si moi-même je suis formée à l’accompagnement et que je fais ça comme métier, lorsque je souhaite vraiment avancer sur un truc, je n’y vais pas par quatre chemins. J’ai ma coach à moi, que je kiffe grandement et  que je vais voir avec une régularité plus ou moins intense (en fonction des dossiers à traiter): c’est ce qui me permet de donner un cadre à ces situations importantes de ma vie et avancer à grands pas (au lieu de tourner en rond).

De toutes façons, je ferai ça avec n’importe quoi qui est important chez moi. Si j’ai un gros souci de plomberie, j’appelle un plombier pro! Je ne passe pas mon précieux temps à regarder des tutos sur YouTube pour aller ensuite bricoler vite fait, mal fait. Je préfère laisser ça dans les mains d’un professionnel.

Si je fais ça avec la plomberie ou l’électricité chez moi, il va de soi que je le fais avec encore plus de raisons et d’enthousiasme en ce qui concerne mon esprit et mon existence.  Parce que je mérite d’investir les ressources nécessaires pour me procurer du bien-être, de la stabilité intérieure qui me permettent de grandir et d’évoluer, de me dépasser. Parce que je le vaux bien! 😃😃

Toi aussi tu le vaux bien. Ne chipote pas sur ton bien-être intérieur. 💝💝

À très bientôt!

Milkhaia 💋✨💫
© milkhaia 2019
http://www.venus-dance.com

 

6 réflexions au sujet de « #EspaceCoaching | les limites, c’est quoi? »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.