#IRL | Poser des limites, mode d’emploi

How are you, dear?

Dans l’article précédent, #EspaceCoaching | les limites, c’est quoi?, on parlait de l’importance des limites. De comment les limites sont essentielles dans la construction de l’estime de soi, du rapport de confiance à soi-même. Il est très important de savoir qu’établir et respecter ses limites est une démarche de protection et de valorisation de soi, d’amour propre.

Dans cet article on va parler de comment faire pour poser des limites avec son entourage.

Aujourd’hui, 15/05/2019, Venus est entrée en Taureau. Le Soleil y est depuis le 20/04 et Mercure depuis le 06/05. Et puis il y a Uranus, n’oublions pas ça, tout récemment débarqué lui aussi! Ça fait déjà un petit monde en Taureau, le signe de la valeur: celle qu’on donne à ce et ceux qui nous entourent, celle qu’on se donne à soi-même. Pendant les prochaines 3 semaines, Venus, notre capacité de créer des liens de réceptivité et de réciprocité avec les autres, va séjourner chez elle (Taureau est sous la maîtrise de Venus) et All Things Love, Beauty and Worth!

DANS CE CONTEXTE ASTROLOGIQUE…

Établir et respecter les limites dans ton rapport à l’autre garantit que ce rapport évolue de façon saine. Cela fait, bien sûr, également partie de ta pratique de te tenir parole, d’être cohérent.e avec toi-même. Ce n’est pas parce que t’es tombé.e *fou/folle amoureux.se* de quelqu’un que tu vas t’abandonner ou te trahir…

Ou si?

Bon, je pense que nous sommes nombreux-ses à l’avoir fait à un moment donné ou à un autre de nos vies. Un des objectifs de cet article est justement de te dissuader de (continuer à) le faire.

En général, nous avons du mal à poser des limites parce que:
A. (raison principale) on ne nous a pas appris à le faire et
B. on a peur d’être rejetés / non-aimés / pas acceptés dans notre différence

Du coup, il nous faut apprendre à faire ça. Et comme dans tout apprentissage, on est maladroits au début. On ne fait pas bien, on n’est pas clairs, on s’énerve ou on se sent frustré… et comme là on parle aussi de lourdeur émotionnelle (parce qu’on a peur), et bien on culpabilise, on pète un câble, on angoisse, etc.

Bref… 😑😑😑

Commençons par définir ce qu’est une limite. D’après le dictionnaire (Larousse):
LIMITE, nom féminin
Ligne séparant deux pays, deux territoires ou terrains contigus
Ce qui marque le début et/ou la fin d’un espace de temps ou ce qui le circonscrit
Degré extrême de quelque chose, seuil de ce qui est acceptable

C’est la dernière qui nous concerne. Pour définir le seuil de ce qui est acceptable ou pas pour toi dans n’importe quel contexte de ta vie, il est important que tu aies fait un travail sur tes besoins et tes négociables et non-négociables.

En astro, tous ces sujets tournent autour de la Lune. J’ai fait quelques articles pour t’aider à mieux connaître ta Lune et à mieux comprendre tes besoins et tout ça. Si tu es intéressé.e, tu les trouves dans cette section 👉🏼 #MoonMysteries.

Partons du principe que tu as travaillé sur tes besoins, que tu connais tes négociables et non-négociables et que te sens déjà à l’aise avec la pose de limites à toi-même et TE TENIR PAROLE.

Comment faire pour communiquer ça aux autres (surtout quand les autres sont nos très proches avec qui on a le plus de mal)?

Le plus important ici est de maîtriser la communication. Plus elle est posée, calme, sereine et peu subjective (et par ‘subjective’ je veux dire qui inclut des « tu », des « toi », un avis, un jugement, un reproche, ou tout autre approche non-objective), plus elle sera efficace.

Après, et soyons clairs là-dessus aussi, ce n’est pas parce que tu as posé une limite niveau *master of the universe* (genre langage hyper respectueux, ton maîtrisé, calme, serein, attitude bienveillante) que l’autre va o-bli-ga-toirement suivre, hein? L’autre il est pas obligé de quoi que ce soit envers toi, même si c’est ton chéri et qu’il devrait te respecter, même si c’est ta mère et qu’elle est là pour te protéger, blablablablabla…

In Real Life, c’est à toi de connaître tes besoins et de les préserver grâce aux limites que tu poses.

Sinon dans le cas où tu as posé une limite comme un.e champion.ne et que celui d’en face 👽👽👽, garder le calme et faire comme tu avais annoncé que tu allais faire, en mode cool, sans reproches, sans roulage d’yeux, sans souffler comme un cachalot, sans regards revolvers… C’est VRAIMENT la meilleure technique.

Ouais… je sais ce n’est pas super évident, MAIS c’est faisable! 😎😎

Pourquoi suivre cette règle si simple à expliquer et si-moins-simple à suivre? Parce que plus ton message contiendra des éléments subjectifs (émotions, opinions) plus ça va déclencher une réaction subjective chez l’autre. Poser une limite n’est pas un exposé des raisons pour lesquelles tu as besoin de cette limite ni un plaidoyer de comment tu te sens par rapport à ci ou ça (**NOTE en bas de page). Poser une limite c’est annoncer « je veux ci », « je ne veux pas ça », « je fais ci », « je ne ferai pas ça » de la façon la plus claire et simple possible. Tout en élégance. Pas besoin de défendre, débattre ou sur-expliquer quoique ce soit. Si l’autre insiste, il existe une technique qui est de répéter dans un ton neutre (càd totalement dépourvu de charge émotionnelle) la phrase. Autant de fois que nécessaire (tu l’auras compris, le succès de cette technique est de rester BIEN ZEN comme il faut). 

Le truc est que quand on commence à donner des explications en trop, on s’emmêle et ça termine rarement bien. Pose-toi la question: pourquoi aurais-tu besoin d’expliquer les raisons de ton besoin? C’est ton besoin, point barre.

Et si jamais l’autre te pose la question (Pourquoi?) et bien tu réponds (calmement) « Parce que j’en ai (pas) besoin/envie ». Fin de la discussion.

Voyons quelques exemples:

Je t’encourage donc à pratiquer, à t’entraîner souvent à poser des limites. Tu remarqueras avec le temps comment tu te sens plus confiant.e, plus comblé.e, plus respecté.e aussi dans tes rapports.

FB_2019.05.14_Limites

A très bientôt!

Milkhaia 💋✨💫
© milkhaia 2019
http://www.venus-dance.com

NOTE: Je sais, parce que en consultation ça revient aussi, qu'en 
communication non violente, lorsqu'on travaille avec des enfants, on leur 
demande d'exprimer comment ils se sentent avant de communiquer leurs besoins
et de demander ce qu'ils attendent de l'autre. 
OK, ça fait partie du protocole pour apprendre à un enfant à accepter
et à exprimer ses émotions dans un cadre sain et rassurant. 
Nous ne sommes pas des enfants, nous sommes des adultes et pour que la
communication, lorsqu'on fixe une limite, soit efficace avec l'autre 
adulte (ou enfant) que l'on a en face, le plus important est de garder 
la plus grande des sobriétés émotionnelles.

 

 

 

3 réflexions au sujet de « #IRL | Poser des limites, mode d’emploi »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.